Champagne MOINEAUX champagne-moineaux.fr

Imprimé le : 26/09/2017 - 21 h 51. Lancer l'impression Fermer la fenêtre

 

Le travail des Vignes en Champagne

De novembre à fin mars : La taille

C’est le premier travail après la vendange et l’un des plus importants. De la taille dépend la vigueur et la fertilité de la vigne.

Elle consiste à tailler la vigne afin d'en orienter sa future croissance. Longueur, choix et répartition des bourgeons définiront la forme de la charpente qui conditionneront ensuite le feuillage.La taille permet aussi de réguler la production de la vigne afin qu’elle ne s’épuise pas. 

4 types de tailles sont autorisées en Champagne, adaptés selon les cépages et les crus.

mars-avril : Le liage

Une fois le cep de vigne taillé, le bois qui constitue la charpente doit être attaché au fil de support pour que la plante se développe horizontalement afin de bénéficier d'un meilleur ensoleillement.

de mai à juillet : Relevage et palissage

Les brins de vigne doivent être disciplinés afin d’aérer le feuillage et permettre à la plante de capter un maximum de soleil. Ils sont donc relevés et maintenus à la verticale, séparés et rangés entre deux fils, maintenus par des agrafes. Tout ce travail est fait manuellement.

En juin a lieu la floraison, qui dure environ huit jours. La vendange a lieu généralement environ 100 jours après.

de juin jusqu’aux vendanges : Le rognage

Les vignes sont rognées plusieurs fois pendant l’été. Il s’agit de tailler la végétation et de supprimer les repousses pour favoriser la fructification et donner aux grappes de raisin un ensoleillement maximal, nécessaire à une bonne maturation des fruits.

Et bientôt se profilent les vendanges, où l’on espère récolter les fruits de tant d’efforts, avant de repartir pour une autre année…

mi-septembre et début octobre: Les vendanges

Les dates d’ouverture des vendanges varient selon les crus : elles sont déterminées par l’interprofession champenoise selon des critères objectifs dans un souci de qualité optimale. Il s’agit de récolter des raisins sains (avant d’éventuelles attaques de pourriture) et arrivés à pleine maturité.

La qualité des futurs vins dépend de l’équilibre entre richesse en sucres et niveau d’acidité naturelle. Des mesures sont donc faites régulièrement dans les semaines qui précèdent les vendanges pour suivre l’évolution de ces deux facteurs.

Les machines à vendanger sont interdites en Champagne. Les raisins sont cueillis exclusivement à la main et acheminés vers le pressoir le plus rapidement possible, ceci afin d’éviter tout risque d’oxydation.

 

 

Tous droits réservés © - Champagne Marcel MOINEAUX
- 6 rue du Château - 51530 CHOUILLY (France) - Tél. : 03.26.55.40.99 - Fax :